Accueil Star > Alec Baldwin

Alec Baldwin

imageBiographie


Alexander Rae Baldwin III, dit Alec, est le deuxième d'une famille de six enfants. Ses frères Daniel Baldwin, William Baldwin et Stephen Baldwin embrasseront comme lui une carrière d'acteur. Il étudie le droit et les sciences politiques à la George Washington University. Il suit également des cours d'art dramatique à l'Université de New York et s'initie à la méthode de l'Actor's Studio sous la tutelle de Lee Strasberg.

Alec Baldwin effectue ses débuts d'acteur à la télévision en jouant des rôles récurrents dans les séries The Doctors (1980-1982) et Côte Ouest (1984-1985). Parallèlement, il se produit régulièrement sur scène à Broadway (Serious money, La Mégère apprivoisée...). Tout au long de sa carrière théâtrale, il obtiendra plusieurs récompenses : le Theatre World Award en 1986 pour Loot de Joe Orton et l'Obie Award en 1990 pour Le Baiser empoisonné.

Alec Baldwin fait ses premiers pas au cinéma sous la houlette d'Amos Kollek dans Forever, Lulu (1987). Dès l'année suivante, il s'impose à l'écran comme un second rôle prolifique. On le remarque en mafioso, époux de Michelle Pfeiffer, dans Veuve mais pas trop (1988), en compagnon infidèle de Melanie Griffith dans Working girl (id.), en mari de Geena Davis dans Beetlejuice (id.), en producteur de radio dans Talk radio (id.) et en cousin prédicateur de Jerry Lee Lewis dans Great balls of fire ! (1989).

En 1990, après avoir refusé d'interpréter Always de Steven Spielberg et Henry & June de Philip Kaufman, il accepte le rôle de l'analyste de la CIA Jack Ryan dans A la poursuite d'Octobre rouge et se retrouve pour la première fois en tête d'affiche d'une grosse production. Désormais sur la voie du succès, Alec Baldwin rencontre en 1991, sur le tournage de La Chanteuse et le milliardaire, l'actrice Kim Basinger, qu'il épousera en 1993 et qu'il retrouvera à l'écran dans Guet-apens (1993), remake du film de Sam Peckinpah signé Roger Donaldson.

Héros de The Shadow (1994), l'adaptation cinématographique du célèbre comic book, et des polars Vengeance froide (1996) et Comme un voleur (1999), le comédien, sportif accompli, n'en demeure pas moins un habitué des rôles de méchant et des personnages profondément antipathiques. En témoignent ses prestations de chirurgien machiavélique dans Malice (1993), d'homme de main peu scrupuleux dans La Jurée (1996), d'amant gênant dans A couteaux tirés (1997) et d'impitoyable officier de la NSA dans Code Mercury (1998).
Dans les années 2000, Alec Baldwin, déprimé par son divorce d'avec Kim Basinger et alourdi de quelques kilos, se fait plus rare sur les écrans, se limitant à jouer de petits rôles dans Séquences et conséquences (2001) de David Mamet, Pluto Nash (id.) aux côtés d'Eddie Murphy, et Pearl Harbor (id.), où il incarne un officier de l'aviation américaine. Il s'essaie à la réalisation mais sans grand succès avec The Devil and Daniel Webster (2001), puis retourne devant la caméra pour camper des patrons plus ou moins autoritaires : employeur vulgaire de Ben Stiller dans Polly et moi (2004), il est un directeur de casino peu scrupuleux dans Lady chance (id.), et Juan Tripp, le patron de la Pan Am, dans Aviator (id.) de Martin Scorsese.

Filmographie

- Polly et moi (Along Came Polly)

Il se peut que d'autres films pour ce même acteur(actrice) existe sur le site mais ils ne sont pas encore cités ici

Accueil Livre d'or Informations sur nous Partenaires Plan du site